Home A la une Place de l’Europe à Gorée : Augustin Senghor parle et s’enfonce

Place de l’Europe à Gorée : Augustin Senghor parle et s’enfonce

119
0
Partager

Le maire de Gorée, M. Augustin Senghor a fait une intervention téléphonique sur la TFM dans l’émission « Jakaarlo Bi » pour essayer de justifier la construction de la place de l’Europe sur l’île.

Interpellé sur l’actualité, il s’est défendu en avançant des arguments relatifs à une partie de notre histoire commune avec l’Europe à assumer, en donnant en exemple les noms des rues et l’architecture de l’île de Gorée.

En outre, il explique que par rapport aux difficultés financières vécues par la commune insulaire de Gorée, il ne pouvait pas refuser ce projet qui selon lui, est une aubaine pour les goréens. « Notre plage est étroit, donc avec l’aménagement d’une promenade nos administrés ont un lieu pour prendre l’air », a-t-il argumenté.

Toujours dans son entreprise de justification, il a précisé que la place de l’Europe date du régime socialiste et confirme l’information partagée sur la toile, que la plaque a été placée en 2003 lors d’une visite de M. Romano Prodi, alors président de la commission européenne.

Enfin, il a dit avoir renoncé à porter plainte contre Guy Marius Sagna, mais que c’est le délégué de quartier qui avait interpellé l’activiste qui a été finalement relaxé par le Procureur.

Donner une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here