Home A la une Karim Wade à Dakar après le 14 mars

Karim Wade à Dakar après le 14 mars

178
0
Partager

Cette fois-ci est-on tenté de dire, ce sera la bonne. D’après l’ambassadeur Pape Saer Guèye, Karim Wade foulera le sol sénégalais de gré ou de force. C’est en marge du colloque  International Islam et Paix organisé  à King Fahd Palace que l’ambassadeur Pape Saer Guèye a fait état de l’acte fort que le fils de Wade compte poser après cette date fatidique.

L’absent le plus présent aujourd’hui au Sénégal, c’est bien Karim Wade qui se la   coule douce à Doha au Qatar. A l’instar des autorités du pays qui ne ratent aucune occasion pour marquer leur présence aux cotés du peuple sénégalais, Karim Meissa Wade en fait de même mais à distance. Cérémonie religieuse, Décès, baptême, meeting et discussion de haute portée avec des sommités de la société civile et de l’opposition, entre autres connivences ; le fils de Wade reste  toujours constant dans ses présences  déléguées au niveau de son propre pays. Ce qui fait qu’il a su maintenir avec brio la flamme de l’amour que lui porte les sénégalais. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle, il ne fait pas sien l’adage qui dit que ‘’loin des yeux, loin du cœur’’ car l’un de ses proches collaborateurs qui a requis l’anonymat a laissé entendre que leur mentor demeure toujours dans l’esprit et le cœur des sénégalais. Bref, dans tous les grands événements qui  se déroulent dans le pays, le fils de Viviane est cité  et congratulé devant ses émissaires. Ainsi, joint hier au téléphone par nos confrères de l’observateur, l’ambassadeur Pape Saer Guèye qui est très proche de lui a indiqué que leur mentor a envoyé une contribution scientifique au colloque International  sur l’Islam où il était invité officiellement. « Il a travaillé sa contribution durant tout le mois de février ». (…).Et d’ajouter : « Pour le moment, je ne peux rien dire de la date exacte de son retour, mais je peux assurer qu’après le 14 mars prochain, il posera un acte  plus fort que celui-ci », martèle l’ambassadeur. Ce qui signifie en clair  que le fils de Wade foulera le sol sénégalais de gré ou de force. A charge à Macky de se préparer à l’accueillir.

Donner une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here