Home A la une ENTRETIEN : A la découverte de Black Shady, l’artiste/rappeur qui représente les...

ENTRETIEN : A la découverte de Black Shady, l’artiste/rappeur qui représente les parcelles assainies au Flow Up.

169
0
Partager

Les quarts de finales pour la 5ème édition de la compétition « Flow Up », qui est un festival pour la promotion des jeunes talents du hip hop sénégalais, a débuté depuis maintenant environ un mois. Sur 50 artistes/rappeurs, divisés en 5 poules de 10, seulement 18 personnes ont pu accéder au demi-final. Et parmi ces demi-finalistes se trouvent un habitant des parcelles assainies, « Black Shady », qui est bien déterminé à représenter sa commune et à y ramener la victoire. 

Le Parcellois est allé à la rencontre de ce jeune talent afin d’avoir un entretien, et en connaitre un peu plus sur lui et ses ambitions. 

Interview : 

Pour ceux qui ne te connaissent pas encore, pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Ousmane Cissé de mon vrai nom,  Black Shady le sobriquet j’ai vu le jour le 24 Septembre 1988 à Dakar aux Parcelles Assainies. Je suis un amoureux de la musique en général, je me vois pas seulement en tant que rappeur mais je suis artiste qui exprime ses pensées, ses sensations à travers la musique qui pour moi est un moyen de me libérer. Aujourdhui je suis dans 2crew Kossi Gang et Legendary Crew.

Peux-tu nous parler de tes débuts dans le rap ?

J’ai commencé à faire du rap après avoir regardé le film 8mile de Eminem en plus de cela, il y avait l’influence de nos grands frères qui ne restaient pas un mois sans qu’il y ait un podium aux parcelles. J’ai débuté dans un groupe avec un pote Fast Kheuch avec qui on a formé le groupe XS.

Qu’est-ce qui t’as poussé à envisager une carrière dans le monde Hip Hop ?

J’ai toujours été quelqu’un qui aime écrire pas juste pour rimer, mais comme la photo immortalise un moment, j’écris pour immortaliser soit un concept une pensée ou bien même une expérience. C’est dans ce sens que j’ai jugé nécessaire de le poser sur un rythme musical et je me retrouve bien dans le rap qui reste une musique qui est très écouté par les jeunes.

Pourquoi avoir choisi le nom « Black Shady » ? Y a-t-il une quelconque signification derrière ce nom de scène ?

A la base on m’a donné ce nom qui découle d’un freestyle que j’avais fait avec Kheuch qui m’a donné ce nom pour dire que je suis l’Eminem noir, parce que je rappais comme lui avant de vraiment trouver mon propre style. Par la grâce d’Allah, la signification de Black Shady, par la suite, est venu avec la maturité et est devenu même la définition de l’Homme sachant que ce dernier est un être qui nait ignorant donc vit dans les ténèbres et doit se connaitre pour sortir de cet tunnel noir pour accéder à la lumière, et c’est une quête perpétuelle.

Quels sont les artistes ou musiques qui t’influencent aujourd’hui à travers ton art musical ?

En premier, il y a Eminem qui m’a vraiment donné envie de rapper après les battles dans 8mile. Il y a aussi Hopsin de Funk Volume qui lui aussi m’a beaucoup influencé de par son style très distingué, Royce da 5’9, tout le crew Slaughterhouse AOTP et Immortal Technique.

Tu as été récemment sélectionné pour participer au renommée concours de Hip hop « Flow Up » qui, comme beaucoup le savent déjà, est un tremplin pour les jeunes talents qui souhaitent se faire remarquer. Peux-tu déjà nous dire comment s’est fait ton inscription et qu’est-ce qui t’a motivé à y aller ?

Je n’étais pas chaud pour les concours, mais mon frère El menheimo m’a informé du début des inscriptions, ensuite j’en ai parlé a mon staff on s’est réuni pour décider qui du Crew va porter le flambeau. J’avais beaucoup plus de temps que les autres donc je me suis lancé.

Premier de ta Poule, tu as passé, ce dimanche 16 Avril, les quarts de finale au Théâtre de Verdure de Pikine et tu vas en demi-finale. Quels sont tes impressions par rapport à ce qui s’est passé ? La compétition a-t-elle été rude ?

C’était bien on a tout donné sur scène et grâce à Dieu tout s’est passé comme prévu. Il y avait du niveau dans cette poule, mais bon on a assez travaillé pour  sortir premier. Ce qui a été rude c’est la préparation et les répétitions, mais pour ce qui est de la prestation, j’ai fait ce que j’avais à faire « Easily ».

La 1ère édition de Flow Up avait été gagné par Ngaka Blindé, la seconde par Avokat, la 3ème par Dina et la 4ème par One Lyrical. Peux ton dès maintenant espérer que Black Shady remporte la 5ème édition et apporte la victoire aux Parcelles assainies ?

Si vraiment je n’avais pas cet espoir je ne me serais pas inscrit pour participer mais comme on le fait depuis le début on reste concentré et je ne me laisse pas omnibuler par la victoire mais je vis chaque moment sur scène.

Prépares-tu un projet pour bientôt ?

Oui pas un seul mais des projets vous allez voir inchaa Allah j’en reste là pour le moment.

Quel appel lances-tu aux habitants des Parcelles assainies ?

Qu’ils se préparent parce qu’il n y a pas que moi mais y a toute une équipe de jeunes rappeurs qui sont avec moi et on est fin prêt pour faire renaitre le rap qui a toujours été d’actualité aux PA et on travaille en groupe sur ce projet qui va débuter très bientôt.

Un mot de la fin ?

Un grand merci à vous pour cet interview et je vous donnes rendez-vous très bientôt pour la suite. On est là pour révolutionner le rap la musique les esprits de par des styles multiples démarqués du commun. Alhamdoulilaah sante Yalla.

Merci de nous avoir accordé du temps pour cet entretien, Black Shady. Toute l’équipe du Parcellois te félicite et te souhaite bonne chance pour la suite.

Par Benjamin.

Donner une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here