Home A la une Affaire 94 milliards : Me El Hadji Diouf, le missile Patriot de...

Affaire 94 milliards : Me El Hadji Diouf, le missile Patriot de Mamour Diallo

35
0
Partager

Me El Hadji Diouf, l’avocat du Directeur des Domaines Mamour Diallo a donné un rendez-vous jeudi prochain aux journalistes pour des révélations fracassantes, voire une riposte médiatico-juridico-judiciaire contre les accusations de Ousmane Sonko sur la fameuse affaire de 94 milliards FCFA à propos de l’imbroglio du titre foncier(TF) n°1451/R.

La bataille de l’opinion continue de faire rage. Et avec Me El Hadj Diouf, Mamour Diallo a péché un gros poisson, qui excelle dans l’art de nager dans les courants et contre-courants de la communication médiatique à outrance et le story telling qui atteignent assurément l’opinion, grâce à un style populiste et très ironique qui ne laisse personne indifférent. Me El Hadji Diouf sera donc chargé d’être le contre-feu et aussi la cuirasse défensive, voire le missile Patriot du Directeur des Domaines dans la fracassante affaire des 94 milliards.
« Le titre foncier(TF) n°1451/R, d’une superficie de 258 hectares, datant de 1959, appartenait à deux familles de Lébous de Rufisque. Il avait été vendu en 1979 à la société immobilière Saim Indépendance, une vente qui a été contestée en justice à partir de 1995 par les héritiers des deux familles. En 1997, l’Etat du Sénégal a exproprié le TF 1451/R et indemnisé la société immobilière qui, jusqu’à cette date, en était le propriétaire légal. Mais, en 2012, au terme d’une longue bataille judiciaire, les héritiers lébous ont obtenu l’annulation de la vente intervenue en 1979. En 2016, les héritiers ont choisi de céder à l’institution financière Sofico leurs droits, actions et créances sur l’ensemble du TF ».
De son côté, Ousmane Sonko a traité d’enfantillages, les jérémiades du président du Groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar (BBY), Aymérou Gningue qui avait annoncé la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire pour en savoir davantage sur l’affaire des 94 milliards du titre foncier(TF) n°1451/R.
« C’est de l’enfantillage, je ne répondrai qu’au Procureur s’il décide d’ouvrir la plainte que j’avais déposée », a dit Ousmane Sonko, samedi lors d’un meeting qu’il a organisé à Ziguinchor.
Mais avec Me El Hadji Diouf, il en faudra beaucoup plus pour contenir la com’ dévastatrice de l’ancien ministre de Me Abdoulaye Wade.

Donner une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here