Home A la une Audit du Fichier électoral : L’opposition vise la transparence

Audit du Fichier électoral : L’opposition vise la transparence

22
0
Partager

Même si le ministre de l’intérieur  n’aurait pas reconnu le Front de Résistance National(FRN) comme une entité juridique, il n’en reste pas moins qu’il a suggéré aux membres de l’opposition de désigner leurs représentants pour auditer le fichier électoral. Mais le hic dans cette affaire, c’est que les données au verso de la carte CEDEAO étaient accessibles aux partis  mais pas les données pour consulter les prénoms et noms des électeurs. Ce qui  est absurde  à l’état des choses.

L’opposition voudrait s’imprégner des données du fichier électoral en fonction de ce que la loi lui confère mais il semblerait que les autorités du ministère de l’intérieur veuillent brouiller les pistes. Sinon comment comprendre que les données de la carte CEDEAO soient accessibles aux partis alors que les données spécifiant les prénoms et noms des électeurs ne soient pas considérées comme faisant partie du fichier électoral. Ce hiatus démontre à suffisance que quelque chose cloche dans cette affaire. Et c’est forts de ces appréhensions que l’opposition a encore envoyé une lettre au ministre de l’intérieur pour lui faire comprendre qu’il ne peut y voir deux poids deux mesures dans ce que la loi leur confère comme un droit légitime. A savoir procéder à l’audit du fichier électoral  pour en avoir le cœur net.

Donner une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here