Home A la une Guinée-Sénégal / Bouna Sarr : « il y aura des déçus en Afrique,...

Guinée-Sénégal / Bouna Sarr : « il y aura des déçus en Afrique, mais… »

34
0
Partager

Bouna Sarr l’avait déjà affirmé, son objectif est l’équipe de France. Mais cette fois, le latéral droit de l’OM a définitivement clos le dossier relatif à son avenir international en envoyant un message clair, net et précis aux deux sélections africaines qui le convoitent, le Sénégal et la Guinée, ce vendredi dans les colonnes de La Provence.

« J’ai pris une décision ferme, décision que je n’avais pas prise et qui apportait un peu de confusion. J’ai fait un choix définitif, je veux (il se reprend), j’aimerais, je souhaiterais jouer pour l’équipe de France. C’est clair. Il y aura des déçus du côté du continent africain, mais j’assume mes choix et je n’ai pas peur de le dire », a indiqué le natif de Lyon, qui ne craint pas la pression de son entourage.

« J’ai pris le risque de louper une Coupe du monde, ce n’est pas pour rien »
« Ma mère est guinéenne, mon père sénégalais. Ils sont encore plus sollicités que moi, ils reçoivent plein de coups de fil du pays, de la famille, qui poussait pour que j’opte pour le Sénégal avant la Coupe du monde. Ce n’est pas facile pour eux, mais ils savent que la décision me revient ; ils ne m’ont jamais mis la pression, ils ont toujours respecté mes choix et on a souvent pesé le pour et le contre ensemble. Que je joue pour la Guinée, le Sénégal ou la France, il n’y aurait pas eu de conflit. Je suis né ici, ils sont français aussi, ça restera une fierté si ça arrive », a assuré l’ancien Messin, avant de revenir sur ses contacts avec le sélectionneur sénégalais Aliou Cissé au printemps dernier.

« C’était juste avant leur sélection pour le Mondial. Il a écouté, il a respecté et compris ma décision. J’ai été honnête avec lui. J’ai bien aimé sa démarche. C’est toujours flatteur. (…) J’ai pris le risque de louper une Coupe du monde cet été avec le Sénégal… C’est fort, je ne l’ai pas fait pour rien. » Souhaitons donc bonne chance à Sarr qui va devoir se battre pour une place en Bleu dans l’ombre du duo Pavard-Sidibé qui conserve une longueur d’avance sur la concurrence aux yeux de Didier Deschamps.

Donner une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here