Home A la une Meurtre de Mariama Sagna : Le Procureur de Pikine écarte toute connotation...

Meurtre de Mariama Sagna : Le Procureur de Pikine écarte toute connotation politique

60
0
Partager

Le Procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Pikine, a permis de lever un coin du voile sur les circonstances et le mobile du meurtre de Mariama Sagna, militante du Pastef, violée et tuée par deux charretiers à son domicile à Keur Massar. En effet le maître des poursuites écarte toute connotation politique de cette affaire.

L’affaire du meurtre de Mariama Sagna, militante du Pastef fait toujours parler d’elle. Lors du drame, les bourreaux de Mariama Sagna ne se sont pas limités au viol et à la strangulation à l’origine  de son décès, les deux acolytes ont emporté le téléviseur. « Arrêté et entendu, Ousseynou Diop a déclaré que le téléviseur à été remis à  un certain Khadim Guèye, qui habite Keur-Massar. Celui-ci a soutenu avoir rendu l’appareil à Saliou Diop, qui l’a ensuite remis à sa mère, Fatou Bintou Thiam, établie à Niacourab. Le transport effectué au domicile de cette dernière a confirmé cette thèse, la télévision y étant retrouvée soigneusement enveloppée dans un tissu et rangée dans la chambre de la maitresse des lieux.»Ainsi à la lumière des informations qu’il a bien voulu fournir aux journalistes, le Procureur Amadou Seydi a écarté le mobile politique, rapporte l’Observateur. D’ailleurs, le maître des poursuites  a indiqué le certificat de genre de mort, établi le 09 octobre 2018, au nom de Mariama Sarr Sagna, qu’elle est décédée à la suite d’une asphyxie mécanique par strangulation et que la présence de signes d’agression sexuelle a été notée. (…).

Donner une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here