Home A la une Go Faye : Lettre ouverte adressée au grand maire Khalifa Ababacar SALL...

Go Faye : Lettre ouverte adressée au grand maire Khalifa Ababacar SALL après la défection de son lieutenant le maire Moussa SY.

291
0
Partager

Dakar le 01 octobre 2018 .

Cher GRAND MAIRE,
Permettez-moi d’emprunter cette honorable expression, à un de vos ex lieutenants qui en a été à l’instigateur et qui aux moments des vaches grasses, vous l’avait spécialement dédiée et avait usé de toutes ses forces pour la vulgariser.

C’est le cœur saignant de douleur que je vous écris cette lettre pour vous prier d’écouter ce message de compassion et d’encouragement de la jeunesse du Sénégal et celle des parcelles Assainies en particulier. Nous ne nous connaissons certes pas, mais mon estime pour vous émane de votre qualité d’homme pur, lucide, correcte et travailleur. Par votre génie, vous avez contribué à faire de Dakar ce qu’elle est aujourd’hui.

Rassurez-vous Grand MAIRE, loin de moi l’idée de chanter vos louanges ou de faire votre apologie. Mais j’estime ce moment opportun pour affliger une piqure de rappel à vos partisans défaillants et amnésiques qui vous ont montrés le dos au moment où vous avez le plus besoin de leur soutien.

Je n’ai jamais bénéficié de vos largesses comme la plupart d’entre eux que vous avez vu grandir et que vous avez élevé aux plus honorables rangs de la magistrature communale et pourtant, comme JUDAS, ils sont entrain de vous trahir un à un après vous avoir poussé dans le précipice.

D’ici, j’imagine le sentiment qui vous anime à l’instant du fond de votre chambre carcérale à la prison de REBEUSS.

Grand MAIRE, j’imagine aussi votre tristesse, votre mélancolie et votre amertume quand vous regardez impuissant derrière les barreaux, vos plus grands généraux prendre la poudre d’escampette en plein champs de bataille, vous laissant seul contre un adversaire redoutable qui après plusieurs années de cabales et de traques a désespérément eu recours à des armes non conventionnelles pour vous écarter mordicus de la course des prétendants à la magistrature suprême : LA JUSTICE INJUSTE pour ne pas dire l’INJUSTICE.

Hélas, le grand juge KEBA MBAYE n’est plus. Lui peut être au nom de la justice équitable de l’éthique et de la morale qu’il a toujours prôné, se serait dresser en rempart contre cette Tsunami judiciaire pour l’indépendance de cette institution qui se démystifie de jour en jour.

Honte à ces lâches et ambitieux petits politiciens qui sont tombés si bas par peur ou par manque de courage et sans vergogne se sont tous dédits. OH ! ils sont tombés dans le piège de MACHIAVEL qu’ils ont certes lu mais qu’ils ont aussi mal compris.

Ils disent que la politique n’est pas la religion, et pourtant la pratique comme une religion. Leur religion ou tous les coups sont permis et toutes les bassesses autorisées. Ils se dédisent et parjurent sans gènes seulement au nom du matériel ou de promesses de positions sociales. Mais je les comprends, ils ne sont pas capables de se faire ailleurs que dans cet environnement ignoble infesté par l’odeur de répugnante de la TRAHISON. On les aurait banni et décapité tous à la guillotine pour haute trahison il y a quelques siécles.
Ils avaient tous battu campagne aux élections locale de 2014 avec votre LABEL TAKHAWOU DAKAR et posté votre effigie sur toutes les rues de DAKAR, ce qui leur fit triompher majestueusement.

Mais, ne vous ne laissez pas anéantir. Le SENEGAL de même que l’opinion internationale sait que là, n’est pas votre place et que les ceux qui pillent à outrance nos deniers publics jouissent de leur liberté et que c’est leur peine que vous êtes entrain de purger. Nous pleurons votre incarcération anormale et arbitraire.

Rendez grâce à Dieu Grand MAIRE puisque c’est dans les moments les plus difficiles de la vie qu’on se voit abandonner, lâcher et trahir par plusieurs de nos soit disant amis que vous avez béni de votre grâce. Mais c’est dans ces mêmes moments aussi que par la grâce de DIEU que vous vous ferez de nouveaux amis qui vous seront fidèles et loyaux.

Ils ont franchi les différentes étapes de la déloyauté et en sont la dernière phase : LA POLITIQUE pour trouver un argumentaire solide qu’ils pourront nous servir comme mobile de leur forfaiture. Mais rassurez-vous, nous ne les croirons pas.

GRAND MAIRE, ne savez-vous pas que tous les grands hommes à un moment de leur vie ont été trahis et s’en sont plus forts que jamais ?
Je me suis toujours posé la question de savoir pourquoi JUDAS avait trahi son maitre JESUS CHRIST ? Hélas Je n’ai pas eu la réponse.
Aujourd’hui mon questionnement sur JUDAS m’a mené à une certitude qui que je partage avec vous :
VOUS N’ETES PAS PLUS GRAND QUE JESUS.SI JESUS A EU JUDAS, VOUS AVEZ EU MOUSSA.QUOI QUE VOUS FASSIEZ VOUS CONNAITREZ D’AUTRES TRAHISONS PUISQUE NOS PROPHETES L’ONT CONNUES.

De votre histoire, nous retenons une chose. Nous la jeunesse africaine, devrons tout recommencer, tout reconstruire, sans profiter d’une quelconque transmission générationnelle, parce que les enseignements venant des ainés auront été viciés par le mensonge, la trahison. Un jour viendra, nous nous retrouverons tous dans l’au-delà et ce jour fatidique, eux tous imploreront votre pardon, j’en suis sûr.

Vivez votre peine avec dignité et sachez que après la justice des hommes, vient la justice de Dieu.

Dans l’espoir de lire votre réponse bientôt, je vous prie de croire, GRAND MAIRE, l’expression la plus sincère de mes sentiments distingués.
A très bientôt LE GRAND MAIRE.

GO FAYE
DAKAR le 01 Octobre 2018.

Donner une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here