Home A la une Cité Mixta – Un réseau de voleurs de chèques démantelé par la...

Cité Mixta – Un réseau de voleurs de chèques démantelé par la police des P.A

295
0
Partager

Belle prouesse à l’actif de limiers des Parcelles assainies qui ont démantelé un gang de neuf élèves, étudiants, stylistes…, spécialisé dans le vol de chèques. La bande à «Pdg», avec la complicité d’un agent de l’opérateur Orange, a grugé plusieurs victimes et empoché une dizaine de millions de nos francs.

Au nombre de neuf membres, dont Astou Mbacké Touré, Adama Touré, Coumba Touré dit Dah, Serigne Souhaïbou Mbacké Sall, Junior Albert Mendy…, le gang à «Pdg» ne compte plus que quatre éléments dans la nature. Pape Matar Thiam, Pape Dally, Mamadou Bocar Kane, Alias Pdg et un certain Libasse, en cavale, sont activement recherchés par les limiers du commissariat des Parcelles assainies. Le premier groupe de cinq sus-indiqué a échoué dans le panier à salade des limiers des Parcelles, pour association de malfaiteurs, vols de chèques, faux usage de faux et complicité.

Les faits – Une belle prouesse des hommes du commissaire Samb qui avaient ouvert une enquête, après avoir enregistré, le 2 février dernier, les récriminations d’un plaignant, s’offusquant du vol de ses deux chèques, suivi du retrait frauduleux de la somme de 975 000 Francs de son compte bancaire, domicilié à la Caisse nationale de crédit agricole du Sénégal (Cnca). Aussi, un retrait de la somme de 870 000 de son compte domicilié à la Banque of Africa. Donnant suite à cette plainte, le commissaire Samb a mis en branle ses enquêteurs pour élucider ce vol. C’est alors que les mêmes limiers sont saisis d’une deuxième plainte similaire articulée par une autre victime, mandatée par son époux, titulaire d’un compte domicilié à la Société générale de banque au Sénégal (Sgbs). Lui est victime du retrait de son compte de 7 600 000 FCfa. Ce n’est pas tout, puisque le commissaire Samb est à nouveau saisi d’une troisième plainte portant retrait par chèque, de la somme de 750 000 FCfa, d’un compte domicilié à la Sgbs. Ce montant a été encaissé au nom de la dame Astou Mbacké Touré. À la faveur des investigations poussées, Astou Mbacké Touré est cueillie. Soumise aux questions des enquêteurs, elle a désigné le sieur Coumba Touré comme lui ayant remis le chèque. Arrêté, Coumba Touré balance un autre maillon du gang, Pape Dally (en cavale), comme celui qui a remis les chèques retirés à la Cnca et à la Boa. Pour ce qui est du chèque retiré à la Sgbs, Astou Mb. Touré balance le nommé Adama Touré (fils de l’une des victimes), comme celui qui lui a remis le chèque. Après son arrestation, Adama Touré avoue sa responsabilité pénale, avant de désigner Amadou Moctar Kane alias Pdg (cerveau du gang) et un certain Libasse (en cavale), comme étant ceux qui ont rempli le chèque.

Le subtil modus opérandi – En cours d’enquête, les limiers qui se sont exercés à cerner le modus opérandi des mis en cause, ont réalisé que «Pdg» et Cie s’employaient à voler un chèque au préjudice de richissimes locataires de la paisible cité Mixta. Ceci étant, ils le remplissent et dépêchent quelqu’un à la banque pour le retrait. Pour faire valider le retrait, Libasse s’était chargé de dénicher un complice officiant au sein de l’opérateur téléphonique «Orange». À celui-ci, Libasse remettait le numéro de téléphone du propriétaire légal du chèque volé. Fort de quoi, l’agent de «Orange» restait en alerte. Et dès que l’agent de la banque sollicité pour retrait, joint le numéro de téléphone du propriétaire du chèque, l’agent de «Orange» s’empressait de transférer l’appel sur le téléphone de Pape Dally. Celui-ci n’avait plus qu’à passer pour le propriétaire du chèque et donner son approbation pour décaissement. Et voilà, le tour est joué. Adama Touré qui a livré ce détail, assure ne pas connaître l’agent en question. Les hommes du commissaire Samb qui ont arrêté Astou Mb. Touré, le 17 avril dernier et les quatre autres, le 18 suivant, les ont placés en garde à vue.

Alors que l’enquête suivait son cours, les limiers tombent sur un autre forfait du gang. Il s’agit d’un chauffeur (en fuite) et membre occasionnel de la bande qui, en intelligence avec Astou Mb. Touré et Cie, a dérobé la carte bancaire de son patron. De concert, ils ont commandé 5 téléphones de marque «Samsung J5» et 3 autres de marque «Samsung J7», à 1 340 000 FCfa, via le site de vente en ligne «Africa Shop», au nom d’Astou Mb. Touré. La police s’active à identifier la victime et à mettre la main sur ce chauffeur en cavale. En attendant, les cinq personnes interpellées ont été déférées hier, au parquet de Dakar.

Donner une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here