Home A la une Fichier électoral : Wade « brûle » le rapport d’audit et récuse...

Fichier électoral : Wade « brûle » le rapport d’audit et récuse sa scientificité

59
0
Partager

Jusque là plongé dans un mutisme sans précédent sur les incohérences qui émaillent le processus électoral, le Président Wade est soudain sorti de sa réserve. Il  a en effet « brûlé » le rapport d’audit du fichier électoral et cloué au pilori le régime de Macky qu’il accuse d’en avoir rédigé les termes de référence. Pour le Pape du sopi, ce rapport procède d’une  escroquerie qui n’aurait aucune valeur scientifique.

Diplômé en   économétrie et en mathématiques, entre autres domaines, le Président Wade  arbore un  CV impressionnant qui s’étale du droit aux sciences mathématiques. S’il décortique le rapport d’audit du fichier électoral criblé par des experts de l’Union européenne, il le fait en effet en tant que politique mais aussi en tant qu’expert dans un domaine qu’il connait bien. « Par égard à l’Union européenne, au nom de qui a été publié un rapport d’analyse statistique du fichier électoral sénégalais, je me suis abstenu volontairement jusqu’ici de réagir pour exprimer la piètre opinion  que j’avais dudit rapport attribué à un groupe d’experts qui ont été présentés comme spécialistes avec forces références universitaires » ,écrit Wade dans une déclaration intitulé « valeur scientifique du rapport dit de l’Union européenne : zéro »,nous rapporte WalfQuotidien. Et le pape du sopi de préciser que l’éclairage donné par l’Union européenne à une délégation de l’opposition montrant qu’en fait l’audit  était l’œuvre du Gouvernement qui en avait rédigé les termes de référence et l’avait piloté ne demandant à l’Union européenne qu’un support financier, l’avait libéré de ses scrupules. Donc pour le leader du parti démocratique sénégalais(Pds), le Gouvernement est le principal commanditaire de ce rapport. Et pour ne pas semer le doute dans l’esprit des sénégalais, le père de Karim Wade a indiqué qu’il s’exprime en tant que spécialiste enseignant de l’expertise statistique. Selon lui, ces spécialistes n’ont avancé que des affirmations que n’importe qui pourrait faire. Et d’éclairer : « Pour faire une étude du fichier électoral, il n’y a que deux voies en science statistique. D’abord l’enquête exhaustive et ensuite la voie de l’échantillonnage ».Or pour lui, rien n’indique que ces supposés experts ont travaillé sur un échantillonnage. Récusant ainsi toute la scientificité du rapport d’audit du fichier électoral, Wade ne s’est pas empêché de préciser qu’étant assistant à l’Université Assas-Panthéon en 1967-68 et le seul économiste mathématicien de l’Université, il indique qu’il a eu le privilège d’y assumer les enseignements en statistiques après son agrégation…

Donner une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here