Home A la une Présidentielle 2019 : Le quitus fiscal qui perdrait Karim menacerait Idy

Présidentielle 2019 : Le quitus fiscal qui perdrait Karim menacerait Idy

114
0
Partager

Aussi simple que cela puisse paraitre, la candidature de Karim Wade serait compromise si l’on s’en tient au quitus fiscal qui viendrait l’invalider, nous rapportent nos confrères de yerimposte. Quid de celle d’Idrissa Seck  qui apparait de plus en plus comme le challenger de Macky.

Il reste clair que Macky et ses hommes de main ne s’aventureront jamais à rejeter la candidature de Karim Wade  sous  prétexte  de l’empêcher de  briguer la magistrature suprême.  C’est un dossier très sensible qui  continue de mobiliser leur attention. Ils ne vont pas non plus rejeter cette candidature sur la base de la condamnation pénale prononcée par la Crei et validée par la Cour suprême. Mais ils ont obtenu en dernier ressort, une trouvaille qui leur apportera du baume au cœur. Il s’agit principalement de la formalité de dépôt d’un quitus fiscal, condition sine qua non pour la recevabilité d’une candidature à la présidentielle. Or dans ce cas d’espèce, Karim doit verser une somme de  138 milliards au trésor publique pour bénéficier de ce sésame. Ce qui n’est pas plausible pour lui. Pour obtenir un quitus fiscal, le candidat à la présidentielle doit avoir  impérativement payé tous ces impôts. Et Idrissa Seck  qui apparait de plus en plus comme le principal challenger de Macky serait indubitablement dans le viseur du pouvoir pour l’invalidation de sa candidature au cas où il ne remplirait pas ce critère fiscal. Du coup,  une nouvelle donne risque de bouleverser toutes les prévisions politiques jusqu’ici considérées par les sénégalais. Mais pour l’heure, c’est le procès de Khalifa qui détourne l’attention.

Donner une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here