Home A la une Amadou Dia Ba : « Nous voulons donner à l’athlétisme sénégalais un...

Amadou Dia Ba : « Nous voulons donner à l’athlétisme sénégalais un nouveau élan »

28
0
Partager

El Hadj Amadou Dia Ba, candidat à la présidence de la Fédération Sénégalaise d’Athlétisme (Fsa), a réuni hier au stade Léopold Sédar Senghor tous ses amis et partenaires pour les présenter son programme ambitieux pour l’athlétisme Sénégalais. Un programme qu’il a juré de respecter et même d’améliorer au fil du temps si toute fois il est élu à la tête de cette structure.

Il a fallu deux tours d’horloge pour pouvoir revenir sur le passé historique et riche de gloires de El Hadj Amadou Dia Ba. En rappel cet athlète de renommée mondiale, candidat à la présidence de la Fédération Sénégalaise d’Athlétisme, reste le seul Sénégalais a avoir remporté une médaille olympique.

En plus de cette consécration dont il reste le seul détenteur au niveau national, s’y ajoute une belle carrière d’athlète qui a fait ces belles lettres de noblesse au Sénégal d’abord avant de s’illustrer sur le plan mondial.

Champion du Sénégal, champion d’Afrique,  champion d’Europe, champion de la France, vice champion du monde, vice champion olympique en 400 m Haies, entraîneur de formation dans plusieurs niveaux, professeur d’éducation Physique, diplômé d’entraîneur 3ème degré en Courses, Saut et Lances, diplômé de niveau II du Sfce Sprint et Haies de l’IAAF, Amadou se dit avoir suffisamment du vécu pour porter l’athlétisme sénégalais au sommet dans grands rendez-vous.

Avec son parcours international et ses nombreuses relations sur le plan international facilités par sa gloire d’olympien en plus de son expérience d’entraîneur dans beaucoup de pays, ses amis voient en lui quelqu’un qui est à l’heure des enjeux et le seul capable de sortir l’athlétisme sénégalais de sa situation d’impasse afin de participer à tous les championnats africains et mondiaux et ne jamais rater les jeux olympiques qui ont lieu tous les quatre ans.

Pour Amadou Ba Dia, « le malheur de l’athlétisme Sénégalais repose sur le simple fait qu’il ne soit pas entre les mains de personnes qui connaissent le secteur ». Ainsi au regard de son parcours historique sur l’athlétisme, il ambitionne de relancer cette activité sportive par la base, des écoles primaires, en passant par la création de centres de formation jusqu’à la mise en place d’une vraie élite de l’athlétisme sénégalais qui pourra concourir à toutes les compétions et remporter des trophées de niveau mondial.

Il compte donc initier des volets d’envergure nationale qui consisteront à accompagner les clubs et les ligues régionales afin de créer un ensemble de paramètres qui vont tous concourir à relancer l’athlétisme du Sénégal qui est en agonie ces dernières années.

« Notre responsabilité consistera de donner à l’athlétisme un nouveau élan, et cet élan est de nous amener à participer à toutes les compétions africaines et mondiales et revenir avec des trophées », a indiqué le vice champion  olympique Sénégalais lors de cette rencontre qui a vu la présence des corps sportifs du pays.

Donner une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here