Home A la une Attaques contre le ministre Amadou Bâ: Ses partisans répliquent aux apéristes…

Attaques contre le ministre Amadou Bâ: Ses partisans répliquent aux apéristes…

71
0
Partager

Les attaques de certains responsables apéristes contre le ministre de l’Economie et des finances, par ailleurs responsable Apr à Dakar, amadou Bâ ne passent pas. C’est du moins la conviction de ses partisans aux Parcelles assainies, ces partisans tous « montés sur leurs grands chevaux pour siffler la fin de la récréation ».

Aux Parcelles assainies, fief politique du ministre de l’Economie et des Finances, ces partisans dénoncent «avec la dernière énergie» les attaques à l’encontre de Amadou Ba par des responsables de l’Apr.

«Ces attaques doivent cesser le plus vite possible parce que tous les responsables de l’Apr qui attaquent le ministre sont foncièrement contre le président Macky Sall», fulmine Khadim Gadiaga, bras droit du ministre Amadou Bâ et conseiller municipal aux Parcelles assainies.

Ce dernier qui note que Amadou Ba n’a pas le temps de répondre à ces attaques puériles, explique que le ministre de l’Economie travaille sous l’autorité du président de la République qui l’a nommé et désigné tête de liste départementale à Dakar lors des élections législatives.

C’est pourquoi, il soutient que ces attaques ne peuvent pas entamer la confiance du président Macky Sall envers son ministre.

En conséquence, il demande aux responsables apéristes «encagoulés, pressés et obnubilés» par le poste de ministre des Finances, de savoir raison garder et surtout d’avoir le courage d’assumer leurs attaques au lieu d’instrumentaliser certains militants qui ne représentent rien.

A l’en croire, ces attaques n’ont aucun fondement d’autant plus que « tout bouge dans la commune des Parcelles assainies grâce au ministre Amadou Bâ sous la houlette du président Sall ».

«Ces responsables qui dénigrent le ministre Amadou Ba et par la même occasion le président Macky Sall n’ont qu’à se taire. Parce que tous les Parcellois sont unanimes à reconnaître qu’il fait un excellent travail. L’Etat a construit deux forages en plus des routes et du stade municipal qui sont en construction sans compter qu’il est en train aussi d’assainir la commune. Il a aussi construit la Maison des parcelles avec toutes les commodités et où tous les responsables du parti se réunissent. Il a également financé de nombreuses femmes qui remboursent actuellement leur prêt», souligne son bras droit qui accuse les détracteurs du ministre de faire de la politique politicienne. Alors que, d’après lui, ils doivent préparer l’élection présidentielle de 2019 au lieu de s’attaquer au ministre.

Ainsi, Khadim Gadiaga qui est également conseiller municipal appelle les opposants de son mentor à taire les querelles de positionnement s’ils veulent gagner au premier tour en 2019.

En outre, revenant sur les Législatives dernières, il dément catégoriquement les accusations selon lesquelles, il y a eu un transfert de 13 mille voix à Dakar.

«La réalité, c’est que le ministre Amadou Bâ a mis fin à l’hégémonie de Khalifa Sall qui régnait en maître absolu dans la capitale. C’est pourquoi, tous doivent se ranger derrière lui pour l’intérêt du chef de l’Etat», soutient-il.

D’autre part, le bras du tombeur du maire de Dakar se réjouit de la position du maire Moussa Sy qui appelle l’opposition à répondre favorable à l’appel au dialogue de Macky Sall. «Je salue sa posture républicaine et surtout je l’invite à venir travailler avec nous pour le bien de notre commune», affirme Khadim Gadiaga.

(Source: Senego)

Par BN

Donner une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here